Balades sur les chemins de la pierre sèche


[(TEXTES Florence Dominique Photographies François-Xav ier Emery, Florence Dominique Contributions Danièle Larcena , Denis Laca ille Préface Jean -Baptiste Lanaspèze Collection « Marcher un livre à la main » 15 x 23 cm, 296 pages, Broché, cousu, couverture à rabats ISBN 978-2-916073-45-3 / 24 ¤)]

le livre

Entre Luberon, monts de Vaucluse et montagne de Lure, l’arrière-pays provençal garde de nombreuses traces de son passé rural : fermes, bergeries, lavoirs, citernes, pigeonniers, ponts, chemins caladés, oratoires… Parmi ces témoins d’une époque révolue, le patrimoine en pierre sèche, pratique d’assemblage de pierres brutes sans liant, occupe une place prépondérante. Des cabanes du Luberon aux bergeries de la montagne de Lure, des aiguiers des monts de Vaucluse aux galeries drainantes de leurs piémonts, Florence Dominique, chargée d’étude à l’Apare, a sélectionné pour ce nouveau volume de la collection « Marcher un livre à la main » 24 itinéraires pour découvrir cet héritage. Ces balades intimistes dévoilent pas à pas un territoire façonné par l’homme ainsi que son histoire économique et sociale. Des cartes IGN, des schémas explicatifs, des photographies inédites révèlent à la fois la beauté des paysages naturels et la précision d’une technique séculaire.

les auteurs

[*Florence Dominique*] travaille depuis 1992 à l’étude et la mise en valeur du patrimoine en pierre sèche. Elle est l’auteur de Les Aiguiers des monts de Vaucluse et du pays de Sault (2000, Apare) et a collaboré à l’ouvrage Bories (1994, PNRL-Édisud). Dans le cadre de l’association Lithos, elle participe à la création d’un système de gestion informatique du patrimoine en pierre sèche.

[*François-Xavier Emer*]y, photographe, oriente son travail vers la sociologie et le patrimoine, les rapports entre l’homme et son environnement. Au Bec en l’air, il est l’auteur des photographies de Calades, sols de pierre en Provence (2002), Mémoire et paysages du Verdon (2003), 10 Balades à la rencontre de Jean Giono (2005) et Pierre sèche (2007).

[*Danièle Larcena*] est géographe à L’École des hautes études en sciences sociales. Présidente de l’association Pierre Sèche en Vaucluse, elle oeuvre pour la connaissance et la restauration de ce patrimoine. Elle a participé à la publication de La Muraille de la Peste (1993, Les Alpes de Lumière), de La Ligne dans le paysage (2003, Pierre sèche en Vaucluse) et de Pierre Sèche (2007, Bec en l’Air).

Paysagiste, [*Denis Lacaille*] travaille à la protection et à la valorisation de sites et paysages ruraux pour le compte de collectivités territoriales. Il collabore régulièrement avec l’Apare ou Pierre sèche en Vaucluse. Jean-Baptiste Lanaspèze, président fondateur de l’Apare, arpente depuis 40 ans les chemins de la pierre sèche. Il a initié et mène le projet « Route de la Pierre Sèche » depuis 1999.

Apare 25, bd Paul Pons 84800 l’Isle sur la Sorgue T. 04 90 85 51 15 apare@apare-gec.org www.apare-gec.org


Ce guide est l’aboutissement de longues années d’inventaires et d’un projet de « Route culturelle de la Pierre Sèche » mené par l’Apare en partenariat avec l’État, la Région Provence-Alpes- Côte d’Azur et les départements de Vaucluse et des Alpes de Haute-Provence, visant à la valorisation touristique du patrimoine en pierre sèche.


Documents joints

Bon de commande
Bon de commande